PÉRISCOPAGES | LE MONDE DIPLOMATIQUE EN BANDE DESSINÉE


LE MONDE DIPLOMATIQUE EN BANDE DESSINÉE
ORANGERIE DU THABOR (PAVILLON EST) 
DU MERCREDI AU DIMANCHE | 14H00-19H00

 

Prenez un journal mensuel de référence de la gauche critique et Homecooking books, éditeur d’images basé à Rennes, suggérez leur quelques noms de créateurs contemporains du monde entier, faites revenir et savourez enfin 100 pages de bande dessinée politique. L’exposition décortique les différentes facettes de ce hors-série paru en novembre 2010, en kiosque et en librairie, de son élaboration aux propositions très variées des auteurs.
http://www.monde-diplomatique.fr/
http://www.homecooking-books.fr/


Périscopage Monde Diplomatique

http://www.periscopages.org

 

Créées en 2001, les Rencontres Périscopages de la bande dessinée d’auteur et de l’édition indépendante fêteront cette année leurs dix ans du 6 au 29 mai 2011.

Initiées par des professionnels travaillant aux différents degrés de la chaîne du livre, aguerris aux festivals et aux salons, et qui, à ce titre, questionnent dès l’origine les modalités de déroulement des manifestations traditionnelles, les Rencontres Périscopages visent, avant tout, à installer un rapport singulier avec le public, basé sur la découverte, le débat et les croisements, plutôt que sur des préoccupations commerciales.

Pas de commémoration au programme 2011 mais l’envie de marquer une étape alors que le paysage éditorial général de la bande dessinée a été définitivement bouleversé dans ses habitudes, thématiques et collections par des initiatives alternatives surgies depuis 20 ans. 
Concentrations industrielles, surproduction (dorénavant près de 5000 titres de bande dessinée paraissent chaque année), marketing vampirisant les «niches éditoriales» mises en lumière par l’édition indépendante, menaces répétées sur le prix unique du livre (un des remparts majeurs à l’uniformisation éditoriale)… on pourrait ajouter à ce morne tableau le risque d’essoufflement ou d’implosion récurrent dans des structures alternatives généralement fragiles économiquement et dépendantes d’un engagement déterminant de leurs membres, le bénévolat n’étant pas le moindre pilier de cet engagement. Ces organisations, souvent nées d’un désir collectif, se heurtent cycliquement aux difficultés de maintenir et pérenniser un fonctionnement lui aussi alternatif, en cohérence avec une volonté affirmée de ne pas crier avec les loups de la croissance à tout crin.
Bref, plus que jamais, Périscopages fait sienne la formule « Résister, c’est créer » en présentant une programmation gratuite, foisonnante et internationale !